Ulrike Auffhammer (Journaliste) Notre commanditaire, notre aide et notre sympathisant.

Qui sommes nous

Notre vision: un Forage solaire pour Klologo

Lala Assih, 41, fondateur et président de l´association Kekeli France, né au Togo, vit à Quimper. Michel Kossih Frenzel-Assih, 53, fondateur et président de Kekeli Togo e.V., naquit au Togo. Depuis 1995, il vit à Hof. D´òu vient l’idée du forage solaire pour Klologo? Ce fut lors de ma dernière visite au Togo : nous étions en voiture, mes frères et moi, en route pour Klologo, le village de notre mère. Près de l’école, il y a des enfants qui nous passent en courant, dans la chaleur de midi à des températures entre 40 à 45 °C. « Mais est-ce qu’ils courent par cette chaleur » je demande. « Ils courent vite à la maison pour boire de l’eau et manger quelque chose ; dans deux heures commencent les cours d’après-midi » explique mon frère Pierre, qui vit à Lomé. C’était il y a cinq ans. Cette expérience inspira en nous le désir intense, la vision : allons construire un puits pour Klologo. Maintenait, nous voulons réaliser cette idée. Car encore à ce jour, les élèves font en courant le trajet chez eux á midi, parfois 14 kilomètres aller et retour. Comme la jeune Akouvi, huit ans, qui va au CP2. Klologo est un village de 3 000 habitants, situé à 150 kilomètres au nord-est de Lomé, la capitale togolaise. Klologo comprend des communautés environnantes dans un rayon de sept kilomètres. Les communes n’ont pas d’eau, pas d’électricité ; il n’y a pas de toilettes, ni publiques ni privées. Nous avons décidé d’aider Klologo, parce que le chef du village jouit de notre confiance absolue. Il est très motivé et s’engage en faveur de l’école, sont inscris plus de 1100 enfants et jeunes entre 5 et 18 ans. Le directeur de l’école et les enseignants sont aussi fort engagés ; tous travaillent dans des conditions déplorables, misérables, de mème que les élèves. L´école de mème que les villages ne disposant pas de latrines, ni privées, ni publiques, les élèves ainsi que les villageois font leurs besoin dans la nature, ce qui avec le ruissellement des eaux de pluie se retrouve dans l´étang. Cet étang est la seule source d´approvisionnement des élèves et du village pour tous les besoins, consommation, lessive, les animaux est… Cette situation conduit à la prolifération de nombreuses maladies telles que la fièvre typhoïde, les amibiases, la poliomyélite , trichomonas choléra etc… Ce qui se traduit par un très fort taux de maladie et d´absenteisme et de mortalité. Le Forage contribuera à améliorer considérablement cette situation. Il fonctionnera à l’énergie solaire, la solution adéquate pour le climat local. Une entreprise de forage locale, expérimentée, sera mandatée. Le projet entier sera supervisé par Kekeli e.V., avec le plein soutien des autorités locales. Le CIDK (Comité Intervillageois de Développement de Klologo) et l’équipe de l’entreprise de forage vont exhorter les habitants de Klologo à une modeste participation pour l’entretien du forage. C’est notre grand espoir de réaliser cette vision grâce à vos dons. Nous vous remercions profondément au nom des habitants de Klologo! Quimper, Juli 2019 Hof, Juli 2019 Lala Assih Kossih Michel Frenzel-Assih
Les membres fondateurs, Kekeli Togo eV, de gauche à droite: Paninam Adjomé, Carmen Steinhäußer, Kathrin Wich, Michel Kossih Frenzel- Assih, Petra Frenzel, Katatlin Kelnhofer, Corina Konrad et Badatana Koudema.
Gert Böhm Notre sponsor, notre assistant et notre supporter.
Les trois frères Michel Kossih, Tossim et Pierre lors de leur visite à Klologo.

Association Kekeli Togo - Kekeli Togo e.V.

Wir danken folgenden Firmen für Ihre großzügigen Spenden!
© Kekeli Togo e.V. K. W.

Qui sommes nous

Notre vision: un Forage solaire pour

Klologo

Lala Assih, 41, fondateur et président de l´association Kekeli France, au Togo, vit à Quimper. Michel Kossih Frenzel-Assih, 53, fondateur et président de Kekeli Togo e.V., naquit au Togo. Depuis 1995, il vit à Hof. D´òu vient l’idée du forage solaire pour Klologo? Ce fut lors de ma dernière visite au Togo : nous étions en voiture, mes frères et moi, en route pour Klologo, le village de notre mère. Près de l’école, il y a des enfants qui nous passent en courant, dans la chaleur de midi à des températures entre 40 à 45 °C. « Mais est-ce qu’ils courent par cette chaleur » je demande. « Ils courent vite à la maison pour boire de l’eau et manger quelque chose ; dans deux heures commencent les cours d’après-midi » explique mon frère Pierre, qui vit à Lomé. C’était il y a cinq ans. Cette expérience inspira en nous le désir intense, la vision : allons construire un puits pour Klologo. Maintenait, nous voulons réaliser cette idée. Car encore à ce jour, les élèves font en courant le trajet chez eux á midi, parfois 14 kilomètres aller et retour. Comme la jeune Akouvi, huit ans, qui va au CP2. Klologo est un village de 3 000 habitants, situé à 150 kilomètres au nord-est de Lomé, la capitale togolaise. Klologo comprend des communautés environnantes dans un rayon de sept kilomètres. Les communes n’ont pas d’eau, pas d’électricité ; il n’y a pas de toilettes, ni publiques ni privées. Nous avons décidé d’aider Klologo, parce que le chef du village jouit de notre confiance absolue. Il est très motivé et s’engage en faveur de l’école, sont inscris plus de 1100 enfants et jeunes entre 5 et 18 ans. Le directeur de l’école et les enseignants sont aussi fort engagés ; tous travaillent dans des conditions déplorables, misérables, de mème que les élèves. L´école de mème que les villages ne disposant pas de latrines, ni privées, ni publiques, les élèves ainsi que les villageois font leurs besoin dans la nature, ce qui avec le ruissellement des eaux de pluie se retrouve dans l´étang. Cet étang est la seule source d´approvisionnement des élèves et du village pour tous les besoins, consommation, lessive, les animaux est… Cette situation conduit à la prolifération de nombreuses maladies telles que la fièvre typhoïde, les amibiases, la poliomyélite , trichomonas choléra etc… Ce qui se traduit par un très fort taux de maladie et d´absenteisme et de mortalité. Le Forage contribuera à améliorer considérablement cette situation. Il fonctionnera à l’énergie solaire, la solution adéquate pour le climat local. Une entreprise de forage locale, expérimentée, sera mandatée. Le projet entier sera supervisé par Kekeli e.V., avec le plein soutien des autorités locales. Le CIDK (Comité Intervillageois de Développement de Klologo) et l’équipe de l’entreprise de forage vont exhorter les habitants de Klologo à une modeste participation pour l’entretien du forage. C’est notre grand espoir de réaliser cette vision grâce à vos dons. Nous vous remercions profondément au nom des habitants de Klologo! Quimper, Juli 2019 Hof, Juli 2019 Lala Assih Kossih Michel Frenzel-Assih
Gert Böhm Notre sponsor, notre assistant et notre supporter.
Les membres fondateurs, Kekeli Togo eV, de gauche à droite: Paninam Adjomé, Carmen Steinhäußer, Kathrin Wich, Michel Kossih Frenzel- Assih, Petra Frenzel, Katatlin Kelnhofer, Corina Konrad et Badatana Koudema.
Les trois frères Michel Kossih, Tossim et Pierre lors de leur visite à Klologo.
Association Kekeli Togo
Ulrike Auffhammer (Journaliste) Notre commanditaire, notre aide et notre sympathisant.
Wir danken folgenden Firmen für Ihre großzügigen Spenden!
© Kekeli Togo e.V. K. W.